« Un événement bouleversant dans un village en apparence tranquille » Clara Malbos, Mexique, Mahahual n°3

Mardi 7 avril à 11 h30 :

Il s’est passé quelque chose de grave hier soir à Mahahual, loin des préoccupations actuelles du virus dont on parle tous depuis plusieurs semaines, et qui sont les raisons de notre rassemblement sur ce blog.

Le maire du village est mort. Il s’est fait tuer par balle à l’entrée du village alors qu’il était dans sa camionnette en train de surveiller les entrées et les sorties des habitants. Un peu plus tôt dans la journée, on m’avait appris que deux autres personnes s’étaient aussi faites tuées et qu’une troisième avait disparue.

C’est ma colocataire qui vient me prévenir hier soir alors que je regarde un film dans le salon. Notre voisin lui a envoyé un message pour lui annoncer la nouvelle.

Première réaction : ouvrir Facebook. À Mahahual ce réseau social est l’outil de communication premier. On y trouve un  très grand nombre d’annonces : restaurants, communiqués de la mairie ou du gouvernement, offres d’emploi, recherche de clef ou de chien perdu etc…

Je vais donc sur la page « Amigos Unidos por Mahahual » (qui compte plus de 20 000 membres pour un village de 3 000 habitants) et je vois, en effet, différentes publications relayant la nouvelle.

À ce moment là, le coronavirus qui occupe mon esprit depuis plusieurs semaines maintenant passe au second plan. En discutant avec mes colocataires on arrive à la conclusion que le maire a pu être tué pour deux raisons : soit à cause des cartels de drogue présents à Mahahual ou alors à cause du quartier qui se fait envahir de manière illégale depuis plusieurs mois.

Je ne vais pas commencer à vous décrire en détail les arrivées par bateau de drogues à Mahahual ou alors les installations illégales dans la mangrove. En revanche, je trouve intéressant ici de voir quel type d’événement faut-il pour que les préoccupations de toute une communauté changent. Le coronavirus était au centre de nos discussions pendant plusieurs semaines et depuis hier soir il a laissé place à un autre événement bouleversant.

Faut-il alors un événement aussi grave pour que le coronavirus ne soit plus au centre de nos conversations et de nos préoccupations ? Je me demande bien comment va évoluer la situation ici pendant les prochaines semaines. Est-ce que les autorités vont continuer de contrôler l’entrée du village ou pas ? Est-ce qu’un nouveau maire va être élu ? De plus, même si ce maire était connu/soupçonné pour être impliqué dans certains commerces illégaux, il était respecté d’un bon nombre d’habitants car il assurait la sécurité de Mahahual (il expulsait les voleurs du village et partait littéralement à la « chasse aux meurtriers » quand il y a avait des évènements sordides ici).

15h18

La situation évolue très vite. Je viens de lire sur « Amigos Unidos de Mahahual » un témoignage d’une habitante qui écrit que ce matin la route était toujours contrôlée par la police rurale mais qu’elle vient de rouvrir il y a quelques heures, sans aucun contrôle. Les habitants commentent : « Il se passe quelque chose ». D’ici quelques jours j’espère pouvoir mieux comprendre ce qui se passe et avoir plus d’informations.

Je reste rivée sur mon téléphone à réactualiser la page du groupe facebook toutes les cinq minutes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s