Journal de bord # Les Repas, Anne Lau, France, Episode 2

22/04/2020

EPISODE 2 LES REPAS

Les repas font d’ordinaire l’objet de modalités particulières, surtout les dimanches jours de rassemblement de toute la famille chez moi. En temps de confinement ces habitudes sont reproduites chaque jour.

Le petit déjeuner :

Seul repas qui est « libre » en terme d’horaire et de contenu. Nous n’avons pas tous le même rythme le matin ni la même alimentation. Certains mangent vegan, d’autres rien, d’autres sucré traditionnel. Il a lieu dans la cuisine, parfois 1 par 1, parfois tous ensemble. Les petits enfants, en période d’école à la maison et moi-même sommes ensemble vers 8h30 avant d’aller travailler sur les exercices envoyés par les maîtresses. La jeune maman allaite et nous rejoint lorsque le bébé a pris son repas. C’est l’occasion de prendre de leur nouvelle : comment s’est passé la nuit ? A-t-il bien mangé ?… Le jeune père travaille en EHPAD certains jours et part tôt le matin vers 6h30 2 à 3 fois par semaine.

En règle générale, c’est le matin dans la cuisine que la liste de course est validée par chacun avant désignation de celui qui va faire les achats au supermarché du village.

Le déjeuner et le dîner :

Ce sont des moments très organisés : Chacun est amené dans le temps à préparer un ou plusieurs repas de son choix avec l’aide de la personne de son choix. Nous avons des anciens cuisinier et pâtissière-chocolatière reconvertis dans d’autres métiers. Mon filleul migrant a appris les cuisines de tous les pays traversés et nous fait profiter de ses connaissances.

Tout est fait maison. Les repas sont parfois très originaux : cuisine africaine, brunch, toasts inventés, cuisine française traditionnelle et régionale, cuisine végétarienne la plupart du temps et végan parfois et sans gluten, fondues, cuisine italienne, chinoise…. Nous inventons des recettes et nous en discutons parfois longuement. Parfois la préparation prend du temps, surtout le soir et requiert tout une organisation collective sur le « qui fait quoi » et l’approvisionnement. Les repas sont pris tous ensemble, même avec le bébé. Ils sont l’occasion de parler de tous les sujets d’actualité liés au coronavirus. Mais avec le temps, l’épidémie n’est pratiquement plus abordée et devient un sujet très secondaire. Nous n’avons pas de télé et ne regardons jamais les informations. La seule fois que nous l’avons fait, cela a perturbé l’organisation conviviale du repas et été très anxiogène. Donc lors du repas nous marquons depuis longtemps les grands événements de notre famille :

  • Anniversaires
  • 1er mois de confinement
  • Départ au travail en EHPAD
  • Passage d’examen en ligne
  • Demande en mariage
  • Informations importantes venues de l’extérieur sur d’autres membres de la famille ou des amis

Celui qui a une « déclaration » à faire demande la parole, les autres écoutent religieusement, puis chacun fait ses commentaires et pose des questions. Il y a souvent débat d’idées. S’il s’agit d’un événement (anniversaire ou demande en mariage ou autre), il y a un tour de table où chacun fait son discours. C’est habituel chez nous. Souvent, selon l’événement, celui qui parle est très ému et pleure ou fait pleurer les autres d’émotion. Nous exprimons nos émotions collectivement pour les partager avec les autres, les bonnes comme les mauvaises. Cette habitude a été prise bien avant le confinement et joue un rôle très important de soupape de sécurité pendant le confinement. Rien n’est gardé en soi et chacun apporte sa vision du monde. Cela ne se produit collectivement qu’au moment des repas ou à la fin du repas.

Parfois les repas du soir se terminent par des chants ou des danses sur la terrasse s’il fait beau ou dans le salon. Une fête dans le jardin sera bientôt organisée pour une demande en mariage (mais c’est un secret….). Nous avons dans l’ensemble un fonctionnement très festif, lié au tempérament des membres de la famille qui, par le passé, a été soumise à de rudes épreuves de santé et failli perdre une bonne partie de ses membres. Ceci explique cela.

Nous ne ressentons pas de manque de l’extérieur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s